Faire de Biarritz une Ville Numérique

Publié par le 4 Mar 2014 dans Actualités | Un commentaire
Faire de Biarritz une Ville Numérique

Les résultats d’une enquête effectuée par Microsoft/Ipsos fin 2013 montrent que « 90% des Français considèrent que le développement des services numériques et des nouvelles technologies contribue à leur simplifier la vie au quotidien … Cependant, une part importante des sondés pensent que leur municipalité n’a pas pris la mesure des enjeux qui s’offrent à elle et comprend mal ce que propose leur ville».

Biarritz a t-elle raté le virage du numérique ? Non … elle ne l’a tout simplement pas pris. Pourquoi ? Parce que nos élus n’ont pas compris les enjeux du numérique pour notre ville. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de réelle volonté de développer le numérique et les investissements financiers et humains n’ont donc pas été effectués, à quelques exceptions près comme par exemple pour la promotion du tourisme.

Biarritz ne peut être tournée vers l’avenir si elle ne devient pas une ville numérique. Nous devons nous adapter aux technologies de l’information et de la communication pour :

• Augmenter l’attractivité de notre ville.
• Mieux affronter la concurrence et rester compétitif.
• Développer l’économie locale et soutenir les entreprises existantes.
• Apporter de nouveaux services aux usagers.
• Mieux informer les usagers.
• Favoriser le développement durable.
• Améliorer l’urbanisme, le transport et la gestion de l’énergie.

Chez nos voisins proches, certaines initiatives méritent d’être soulignées dans ce domaine. La CCI de Bayonne, avec son pôle numérique, fait un remarquable travail d’évangélisation du digital auprès des entreprises : e-marketing, médias sociaux, magasin connecté, web-to-store, etc. En 2013, la mairie d’Anglet a lancé un appel à projet pour un audit numérique de la présence de la ville et elle s’est dernièrement illustrée pour sa gestion de crise du Luno sur les médias sociaux. Enfin, Bidart accueille à la technopole Izarbel des entreprises innovantes.

Pour une ville connectée, intelligente, dynamique, moderne, participative et en accord avec son temps, voici quelques-unes de nos propositions pour le développement du numérique à Biarritz.

1 – Améliorer et moderniser la présence web de la ville de Biarritz

Le site web est la vitrine incontournable d’une collectivité sur Internet. Il s’adresse à des publics différents (habitants, nouveaux arrivants, associations, entreprises etc.) et répond à plusieurs objectifs : valoriser l’image de la ville, apporter de l’information, renseigner sur les démarches administratives, promouvoir des évènements sportifs, culturels et professionnels etc.

Actuellement, la présence web de la ville de Biarritz est loin d’être satisfaisante. Il s’agit d’une véritable nébuleuse qui comporte un nombre trop important de sites web (biarritz.fr, famille.biarritz.fr, biarritz.portail-familles.net, tourisme.biarritz.fr, conseils-de-quartier-biarritz.fr, associations-biarritz.fr, commerces-biarritz.fr, halles-biarritz.fr etc.). L’information n’y est pas toujours facile à trouver.

Site Web Mairie de Biarritz
site internet ville de biarritz

Propositions :

Forme :

• Réduire le nombre de sites web de la représentation officielle de Biarritz.
• Créer un portail d’entrée unique à partir du site web de la mairie de Biarritz et intégrer des sous-entités/domaines, comme c’est le cas avec le tourisme par exemple.
• Faire en priorité une refonte du site Internet de la ville : www.biarritz.fr.
• Améliorer l’arborescence, la navigation et l’ergonomie.
• Améliorer les fonctionnalités de recherche de l’information.
• Utiliser les dernières technologies en matière de création de sites web : le responsive design, HMTL5, CSS3 etc.

Contenu :

• Proposer une option pour consulter l’information en fonction du type de public : handicapé, famille, nouvel habitant, senior etc.
• Ajouter de nouvelles rubriques/thématiques.
• Apporter plus de contenus multimédia.
• Proposer des newsletters thématiques.
• Permettre une démarche participative.
• Proposer plus de services en ligne.
• Mieux intégrer les médias sociaux.
• Etc.

2 – Adopter pleinement les médias sociaux

Nous vivons dans un monde connecté où il n’existe plus de frontière entre les mondes réel et virtuel (l’Internet, le web 2.0 et les médias sociaux). Nos actions dans l’un de ces deux espaces se prolongent dans l’autre.

Cette évolution des comportements a entraîné la nécessité pour les collectivités d’occuper les espaces digitaux en y créant une présence pour répondre à certains objectifs internes – améliorer la visibilité de la ville sur Internet, humaniser la communication de la ville auprès de ses habitants, renforcer l’image de marque de la mairie etc. – ou aux attentes des habitants – recevoir de l’information en temps réel, dialoguer en ligne avec la mairie, obtenir une réponse rapide à une question, etc.

Capture d’écran de la page Facebook de la Ville de Bayonne

bayonne page facebook

Note: aucune page Facebook n’a été créée pour la mairie de Biarritz.

Propositions:

• Harmoniser et simplifier la présence officielle de la ville de Biarritz sur les médias sociaux.
• Investir pertinemment des plateformes sociales stratégiques.
• Fixer des objectifs annuels.
• Optimiser les pages et les comptes déjà créés.
• Créer un plan d’actions marketing pour l’ensemble des plateformes investies.
• Mettre en place une stratégie éditoriale.
• Recruter un community manager pour gérer la présence de la mairie de Biarritz sur les médias sociaux.
• Former les services concernés à l’utilisation des médias sociaux.

3 – Mettre en place une administration électronique

S’agissant des démarches administratives courantes, le site web de la ville de Biarritz permet d’effectuer actuellement les actions suivantes :

• Savoir comment obtenir sur place la carte nationale d’identité et le passeport.
• Télécharger les formulaires de demande d’un passeport et d’un logement social.
• Préparer son dossier mariage avant le passage à la Mairie.
• Demander une copie intégrale ou extrait avec filiation d’acte de naissance, de décès ou de mariage via mon.service-public.fr

Nous devons aller plus loin en créant une véritable plateforme administrative, accessible 24h sur 24, centralisée en un seul endroit, qui permet aux usagers de :

• Effectuer plus de démarches administratives directement sur le site web : faire sa demande de carte de stationnement, demander l’enlèvement d’un objet encombrant, commander un acte d’état civil, etc.
• Accéder plus facilement à l’ensemble des démarches administratives existantes.
• Procéder à des règlements en ligne – comme c’est déjà le cas avec le paiement de la cantine et du centre de loisirs. Ex : carte de stationnement.

4 – Optimiser le site des commerçants

Biarritz propose la découverte des magasins et commerces de la ville sur un site dédié commerces-biarritz.fr

La version actuelle pourrait être grandement optimisée pour proposer un véritable portail destiné à promouvoir les commerces et à les soutenir dans leurs activités de vente.

Le site pourrait intégrer par exemple :
• Une meilleure navigation pour rendre la découverte des commerces plus intuitive et pertinente.
• Un moteur de recherche avec plus d’options de ciblage.
• Une carte interactive.
• Des fonctionnalités de géolocalisation.
• De vraies fonctionnalités e-commerce pour mettre en avant des produits.
• Une version mobile.
• Etc.

Capture d’écran 2014-03-02 à 14.02.24

5 – Créer des applications mobiles

L’utilisation des supports mobiles (smartphones et tablettes) explosent. Les usagers veulent accéder à l’information rapidement et n’importe où, même lorsqu’ils sont à l’extérieur. Pour rentrer dans cette ère du nomadisme numérique, il nous paraît essentiel de mettre à disposition des applications mobiles gratuites, ergonomiques, développées pour iOS et Android, par exemple pour :

– Le site web de la ville de Biarritz : connaître les dernières actualités, découvrir l’agenda, contacter la mairie pour signaler un problème, consulter le menu de la cantine, accéder aux adresses pratiques, effectuer des démarches administratives en ligne, etc.

– Site web de l’Office de Tourisme : savoir quoi faire, où manger, où dormir et où sortir, effectuer des réservations en ligne, acheter des billets pour des spectacles, découvrir des lieux d’intérêts, procéder à une visite guidée géolocalisée, etc.

– Site web des commerçants : géolocaliser les commerces à proximité, trouver les commerces en fonction du produit recherché, consulter les avis de consommateurs, connaître les promotions et les bonnes affaires dans un magasin à proximité, consulter les horaires d’ouverture, les plans d’accès et les parkings à proximité des magasins, recevoir des alertes etc.

– Le stationnement : géolocaliser les parkings en fonction de la position actuelle, connaître les places de parkings disponibles en temps réel, lister les parkings gratuits, être informé des tarifs et des restrictions de hauteur etc.

– Qualité des eaux de baignade: à partir d’une application, les usagers des plages (nageurs, surfeurs, plongeurs…) devraient avoir accès en temps réel à la qualité de l’eau sur la plage de leur choix. Une application de signalement des déversements d’eaux usées pourrait également être mise en service sur le modèle de celle qui existe au Royaume-Uni.

6 – Favoriser la création d’une Cantine numérique

Une Cantine numérique remplit essentiellement trois fonctions : mettre à disposition un espace de co-working, animer des évènements autour du numérique, échanger et développer son réseau.

La création d’une Cantine à Biarritz sera avantageuse pour plusieurs publics :

• Les indépendants, étudiants, entrepreneurs et salariés bénéficieront d’un espace de travail convivial où ils pourront rencontrer d’autres personnes.
• Les entreprises locales disposeront d’évènements pour s’initier au digital, acquérir des compétences et rencontrer des professionnels du digital.
• La ville de Biarritz favorisera ainsi le développement économique grâce à une filière numérique locale et jouira d’une image positive sur cette thématique.

Place à l’innovation, l’émulation d’idées, la dynamique de réseau et la vitalité d’une filière numérique locale !

7 – Créer une filière web social et marketing digital

Au Pays Basque, il existe peu d’initiatives concernant la formation au web social et marketing digital. L’Ecole Supérieure des Technologies Industrielles Avancées (ESTIA) forme des ingénieurs à Bidart. Le BTS audiovisuel propose trois filières distinctes : les métiers du son, le montage post production, l’ingénierie et l’exploitation. A l’IUT de Bayonne, c’est seulement au stade de la licence professionnelle que sont enseignés le référencement, la mesure d’audience et le marketing.

Une filière web social et marketing digital permettra de préparer nos jeunes aux métiers incontournables du web d’aujourd’hui et de demain : le référenceur, le créateur de site internet, le community manager, le responsable marketing, le traffic manager, le planneur stratégique, le social media manager, le data miner, etc.

De plus, nos entreprises locales ont besoin d’être accompagnées dans l’adoption et l’intégration du digital pour le développement de leurs activités.

8 – Développer l’offre concernant les évènements liés au numérique

Nous aurons l’immense plaisir d’accueillir à Biarritz un premier salon digital les 10 et 11 juin : le Digital Marketing One to One, à l’initiative de Comexposium. Il s’agit de l’équivalent du salon One to One dédié à l’e-commerce qui a lieu à Monaco. Cet événement prestigieux dans notre profession réunira « les 200 plus grands décideurs du marché tous secteurs confondus » et seulement 36 prestataires sélectionnés sur dossier.

Notre premier objectif doit être de conserver les prochaines éditions de ce salon à Biarritz. Ensuite, nous devrons être actifs pour amener à Biarritz de nouveaux évènements semblables voire en créer un, comme le Salon du Numérique et de la Communication que nous envisageons.

9 – Miser sur le très haut débit, le wi-fi et la 4G

Une ville numérique et connectée doit s’appuyer sur trois technologies : le très haut débit, le wi-fi et la 4G.

La fibre optique permet l’accès au très haut débit en transportant les données à la vitesse de la lumière, sans tenir compte de la distance qui sépare les abonnés du nœud de raccordement. A Biarritz, l’opérateur Numéricable est très bien implanté et nous bénéficions actuellement d’un très haut débit allant jusqu’à 100 Méga.

Le Wi-Fi permet aux habitants et aux touristes d’accéder via un ordinateur ou un terminal mobile (smartphone, tablette, ordinateur portable) à Internet. Il semblerait qu’il n’y ait de points d’accès Wi-Fi gratuits mis en place dans les lieux publics par la Ville de Biarritz, sauf celui de la médiathèque … moyennant une pièce d’identité.

Enfin, la 4G est l’équivalent de l’Internet à très haut débit pour les téléphones portables. Elle va démultiplier l’utilisation de nouvelles fonctionnalités accessibles sur le téléphone portable : accès à Internet, visionnage de vidéos ou d’émissions de télévison etc. La révolution mobile est en marche.

10 – Instaurer la démocratie participative

La démocratie participative est une nouvelle façon d’appréhender la décision politique en permettant la participation des habitants.

A Biarritz, il existe déjà des réunions de quartier au cours desquelles les habitants peuvent faire remonter des problématiques locales, débattre des orientations prises par la mairie ou encore lancer des réflexions sur l’amélioration de leurs quartiers.

Nous souhaitons associer encore plus les Biarrots aux décisions concernant leur ville et nous voulons aussi plus de transparence.

Propositions :

• Retransmettre le conseil municipal en direct.
• Mettre en ligne toutes les informations utiles à la compréhension de la gestion de la ville.
• Créer de nouvelles instances constitutives de la démocratie participative : par ex, un conseil des seniors, un conseil de la jeunesse, etc.
• Créer une rubrique dédiée sur le site Internet de la ville pour contacter directement les élus (le maire, les adjoints au Maire, les conseillers municipaux).

11 – Réduire la fracture numérique

La fracture numérique est la disparité qui existe entre les personnes qui ont intégré les technologies de l’information et celles qui en sont exclues.

Aujourd’hui, les technologies de l’information sont des outils incontournables qui nous permettent d’accomplir de nombreuses actions au quotidien : consulter la presse en ligne, rechercher un emploi, faire nos courses, connaître l’horaire d’une séance de cinéma etc.

Cependant, force est de constater que nous sommes inégaux devant l’utilisation des technologies de l’information : exclusions sociales (âge, handicap, maladie etc.), absence d’un ordinateur à la maison, formation insuffisante, revenus modestes etc.

Nos propositions :

• Sensibiliser les habitants à l’utilité des technologies de l’information.
• Créer des points d’accès public à Internet ou des espaces publics numériques.
• Former les habitants qui le souhaitent à l’utilisation des ordinateurs et de l’Internet.
• Équiper les écoles en ordinateurs et tablettes dès le primaire.
• Former les enseignants à l’utilisation des outils numériques.
• Former les élèves à l’usage des technologies de l’information et de la communication dès le primaire.
• Apprendre aux plus jeunes à utiliser l’Internet en toute sécurité.
• Créer un espace numérique de travail (ENT) dans les collèges et les lycées.

A propos de l'auteur :

Isabelle Mathieu est consultante, formatrice et conférencière en médias sociaux. Biarrote et résidente à Biarritz, elle accompagne des marques au niveau national dans le développement de leur stratégie digitale. Conférencière régulière de la CCI de Bayonne-Pays Basque, elle intervient aussi lors d’évènements nationaux, comme par exemple pour le Salon E-commerce de Paris. Dans le cadre d’un dispositif collaboratif, elle travaille sur la stratégie digitale et la gestion opérationnelle de salons importants en France. En 2012, elle a été élue dans le top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, comme l'un des top marketeurs européens par Hubspot. Enfin, elle est la fondatrice d’Emarketinglicious.fr, 2ème blog en France spécialisé sur l’e-marketing et les médias sociaux (classement Ebuzzing).

1 Commentaire

  1. Amandine Morin
    11 juin 2014

    Bonjour Isabelle,
    Cela fait déjà quelque temps que je te suis sur ton blog emarketinglicious.fr et un peu partout ailleurs pour notamment les infos que tu diffuses. Comme toi, je suis Social Media Strategist ou CM à mon compte depuis presque 2 ans et je vais venir m’installer sur Biarritz très prochainement. Du coup, ton article est top, cela me permet de voir l’activité numérique de la ville et surtout les opportunités à développer. J’aimerais bien à l’occasion te rencontrer donc dès que je descends définitivement sur Biarritz, j’espère qu’on pourra
    A bientôt

    Reply

Laisser un commentaire